Histoire

Notre histoire ...

C'est de la grande tradition des pèlerins de St Jacques de Compostelle qu'est né le Centre Hospitalier de Cadillac...

11ème  Siècle : L'hospice d'alors donne l'asile aux pauvres et aux infirmes.
Des "cellules" accueillent, encore aujourd'hui, des passants se rendant à Saint
Jacques de Compostelle et leur offrent gîte et couvert pendant deux nuits.

Le protocole d'accord des pelerins

 

1617 : Le Duc d'Epernon, fait une donation prestigieuse à la ville et érige sur le même emplacement un nouvel établissement plus moderne.

 

 

 

 

 

 

18ème  Siècle : L'hôpital accueille peu à peu des malades mentaux.

 

1838 : La nouvelle loi sur les aliénés fait officiellement de l'hôpital de Cadillac, un asile pour malades mentaux sous le contrôle de l'Autorité Publique.
 

 

 

 

1946 : Le premier service destiné aux "enfants inadaptés" fait son apparition à Cadillac.

 

1963 : Le Centre Hospitalier est doté de l'Unité pour Malades Difficiles (U.M.D.) afin d'accueillir des patients dont les troubles du comportement ne permettent pas le maintien dans une unité classique.

 

 

 

 

Depuis les années 70 : L'établissement développe un réseau d'alternatives à l'hospitalisation sur un territoire qui s'étend de la Communauté Urbaine de Bordeaux (CU.B.) jusqu'au Sud Gironde. L'actuel Projet d'Etablissement couvrant la période 2010-2014, conforte cette politique visant à proposer des unités (de consultation, d'hospitalisation et de suivi...) adaptées aux besoins des patients au plus près de leur lieu d'habitation.

 

 

 

 

… et notre actualité

  • Depuis la fin des années 80, le Centre Hospitalier de Cadillac s'est employé à s'inscrire dans une politique de partenariats et de réseaux avec de multiples associations, structures, organismes et établissements sanitaires du Sud de la Gironde.

Cette démarche de développement territorial s'est amplifiée :

- avec la création d’une Direction commune unissant le Centre Hospitalier de Cadillac, celui de Bazas, le Centre de Soins et Maison de Retraite de Podensac et plus récemment le Centre Hospitalier Sud-Gironde.
- avec la signature d'Accords-cadre entre le Centre Hospitalier de Cadillac et le Centre Hospitalier Charles Perrens.

L’établissement s’est inscrit dans une démarche de coopération avec d’autres structures, dans le cadre des rapprochements suivants :

- groupement de coopération sanitaire médico-social «rives de Garonne » pour fluidifier le parcours des personnes agées ou handicapées
- groupement de coopération sanitaire de psychiatrie publique constitué avec les Centres Hospitaliers Charles Perrens et de Libourne pour homogénéiser et mieux coordonner la prise en charge des patients en psychiatrie sur le territoire de la Gironde.
- groupement hospitalier de territoire « alliance de Gironde » en cours de constitution.